Vous avez dit streetball ?

Le streetball, ou “basket de rue”, est une variante du basket-ball se pratiquant en extérieur, bien souvent sur des terrains de bitume, dénommés playgrounds. Il se caractérise par un jeu plus physique (abstraction des “petites” fautes, qui ne sont pas sanctionnées), ainsi que par la négligence de nombreuses règles du basketball traditionnel, privilégiant ainsi les actions spectaculaires.

Streetball à Brooklyn Bridge Park - NEW YORK
Streetball à Brooklyn Bridge Park - NEW YORK
Streetball à Venice Beach
Streetball à Venice Beach

Bien que les règles soient censées hériter de celles du basketball traditionnel, le streetball étant très orienté vers les duels en un-contre-un, des évolutions sont apparues. Les règles informelles sont beaucoup plus laxistes envers les mouvements – les moves – réalisés par l’attaquant, autorisant ainsi des marchés ou des portées de balle légers. Ces moves sont très nombreux, et issus du basketball traditionnel ou directement inventés par le jeu de la rue. Parmi eux on retrouve, par exemple, le crossover, le alley-hoops ou encore l’un des plus connus au monde, le “Boomerang” inventé par Phillip “Hot Sauce” Champion, un membre de la célèbre équipe de streetballers américains AND1.

Le principe d’auto-arbitrage est de rigueur dans les matchs de streetball. C’est le joueur estimant avoir fait une faute qui l’annonce, le jeu est alors arrêté, la balle étant rendue au joueur victime de la faute. Les matchs de streetball sont le plus souvent des matchs de 3 contre 3. C’est l’un des principes du jeu, bien qu’ils soient souvent modifiés par les joueurs […]

Source : Wikipedia.fr

La vague 3x3

Le 3X3 est une pratique conviviale et libre. Il se développe, depuis de nombreuses années, d’abord sous l’impulsion des joueurs de rue (streetball), puis avec l’accompagnement de la Fédération Française de BasketBall (FFBB). Depuis 2010, le 3X3 se structure avec des compétitions nationales et internationales.

Logo FIBA 3X3

L’émergence du 3X3 repose sur une conception moderne, jeune et fun, en adéquation avec les aspirations d’un public à la recherche d’un sport spectaculaire, peu contraignant dans la pratique comme dans l’enseignement et adapté à tous les niveaux. Le 3X3 est basé sur une gestion autonome. Les équipes sont constituées pour un match, pour un tournoi ou plus ! Il se joue sur demi-terrain avec un seul panier et demande des qualités d’explosivité ainsi qu’une gestuelle précise et maîtrisée.

Source : FFBB

Les règles

Le 3X3 ayant de plus en plus d’adeptes chaque année, la FIBA a eu la bonne idée de pondre une petite vidéo bien cool pour expliquer les spécificités des règles du 3X3. Ces règles sont aujourd’hui appliquées dans toutes les compétitions officielles de basket 3X3. À Quimper Passion Streetball, ces règles vont progressivement devenir la norme lors de chacune de nos sessions.

Alors sans plus attendre, tu prends tes pop-corns et tu te cales bien au fond de ton fauteuil. C’est parti !

Si t’es pas trop à l’aise avec la langue de Shakespeare, tu pourras trouver en détail toutes les règles officielles du basket 3×3 sur le site de la FFBB : règlement officiel basket 3X3

Et si tu as juste la flegme d’aller lire le règlement complet sur le site de la FFBB, tu trouveras ci-dessous le règlement 3X3 dans une version “basique“.

Article 1 : Les matchs se jouent sur ½ terrain, un seul panier. La ligne des lancer francs se situe à 5m80 et la ligne à 2 points à 6m75 ou 6m25 selon le tracé existant, et l’arc de cercle de « non charge » sous le panier.

Article 2 : Les équipes sont composées de 3 joueurs et un remplaçant

Article 3 : Durant la première phase du tournoi, les matchs se jouent en auto-arbitrage sous la responsabilité d’un superviseur. Lors des phases finales les matchs sont dirigés par un arbitre.

Article 4 : La première possession de balle est attribuée par tirage au sort. Le match est lancé un check ball. En cas de situation d’entre deux, la balle est donnée à la défense.

Article 5 : Les paniers valent 1 point à l’intérieur de l’arc de cercle à 6m75 ou 6m25 et 2 points à l’extérieur.

Article 6 : Le match se joue en 1 séquence de 10 à 15 minutes ou 21 points si l’une des deux équipes atteint ce score avant la fin du temps réglementaire. Le chrono est arrêt durant les lancers francs. Il redémarre lorsqu’un joueur contrôle la balle. En cas d’égalité à la fin du temps réglementaire, les deux équipes jouent une prolongation. La première équipe qui marque 2 points est déclarée vainqueur.

Article 7 : A partir de 7 fautes d’équipe, 1 lancer franc est tiré pour chaque faute sifflée.

Article 8 : Les changements se font sur balle arrêtée – le remplaçant rentre sur le terrain après avoir tapé dans la main de son équipier sortant.

Article 9 : Sur panier marqué, la balle change de mains. La remise en jeu se fait sous le panier dans l’arc de non charge, sans sortir du terrain. Sur rebond défensif, interception, air ball, la balle doit ressortir au-delà de la ligne à 2pts.

Article 10 : Pour qu’une attaque soit valable, la balle doit être ressortie au delà de la ligne à 2pts. Après chaque intervention de gestion du match (par l’auto arbitrage, par le superviseur ou par l’arbitre), la reprise du jeu se fait au delà de la ligne à 2pts, face au panier, par un check ball.

Article 11 : Un temps mort par équipe est autorisé. Il est demandé par un joueur sur le terrain. Il dure 30 secondes.

Article 12 : Tout comportement déplacé et ou anti – sportif peut amener la disqualification du joueur et ou de l’équipe