Actu QPS

Présent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse qui se déroulent à Singapour, le 3-contre-3 pourrait bien franchir l’étape supérieure et intégrer les authentiques Jeux Olympiques !

C’est ce qu’espère Patrick Baumann, le secrétaire général de la FIBA, conquis par l’accueil réservé à cette discipline lors de ces J.O. pour la jeunesse.

Il y a de la place pour deux compétitions autour du basket, a expliqué M. Baumann à l’agence Reuters. Cela ne remplacera pas le basket qu’on connaît mais c’est une discipline à part, qui pourrait avoir son propre tournoi.”

A Singapour, le 3-contre-3 est la discipline la plus populaire de ces Jeux. Les règles : demi-terrain ; 3 périodes de 5 minutes ; 10 secondes pour shooter ; la première équipe à 33 points gagne.

“C’était l’endroit idéal pour faire connaître ce sport au comité olympique, ajoute le patron de la FIBA. Tous les représentants sont venus encourager leurs équipes. Les matches sont très rapides. Il n’y a pas de coach. On veut du jeu rapide, physique et centré sur les joueurs. C’est ce que propose le 3-contre-3”

Ce qui plaît aussi, c’est qu’il n’y a pas de « petites équipes ». L’Egypte et la République centrafricaine ont failli battre les Etats-Unis.

“Cette discipline est favorable aux petites nations car il n’y a que trois joueurs par équipe. Les grosses nations ne peuvent pas s’appuyer sur leur banc. L’Inde est ainsi capable de trouver quatre, cinq joueurs capables d’être au même niveau que les Américains”.

Source : BasketUSA.com