Actu QPS

“Ne jamais vendre la peau de l’ourse avant de l’avoir tué”. Ce vieux proverbe français a trouvé sa parfaite illustration, dimanche, lors de la finale de la Ligue Adriatique, qui réunit les meilleurs équipes de l’ex-Yougoslavie (Bosnie, Croatie, Monténégro, Serbie, Slovénie), entre le Partizan Belgrade et le Cibona Zagreb. Les joueurs croates, ainsi que leurs 16 000 supporters présents dans la salle, se souviendront donc longtemps des cinq dernières secondes de cette rencontre.

Les joueurs de Zagreb pensent en effet avoir fait le plus dur en inscrivant un panier à trois points dans la dernière seconde pour mener alors 74-72. Les joueurs hurlent alors leur joie et le staff fait même son entrée sur le terrain pour exprimer son bonheur. Mais, alors qu’il reste six dixièmes à jouer, Dusan Kecman, l’ailier du Partizan, en profite pour tenter sa chance du milieu du terrain pour crucifier ses adversaires d’une flèche assassine. 75-74, les Serbes remportent pour la quatrième fois de rang cette compétition, tandis que leurs adversaires restent abasourdis au milieu de terrain, sonné par cette incroyable fin de match.

http://www.youtube.com/watch?v=ymJZznFl3vs

Moi j’ai juste envie de dire… “truc de ouf !!”

Source : Europe1 Sport

2 commentaires

  1. C’est ultime. C’est clair que les p’tits gars de Zagreb vont mettre un certains avant d’avaler ça.

    Les gueules qu’ils tirent sur la vidéo ! Le changement éclair de leur tronche, de la joie ultime à la consternation, en passant par l’interrogation (“qu’est ce qui se passe…?” – pendant que le ballon est en l’air) c’est trop bon ^^

  2. Oh la haine pour Zagreb ils vont avoir la haine pour longtemps certains !

Commentaires fermés